Cet email ne s'affiche pas ? Consultez la version en ligne
 
Juin 2014
Newsletter 8
 
 
Edito de la DREAL Rhône-Alpes

Le constat du changement climatique est désormais largement partagé. La lutte contre les causes de ce phénomène est donc au cœur des préoccupations à tous les échelons.

Au niveau européen, les engagements du « paquet énergie climat », adopté en décembre 2008, qui visent l’horizon 2020, portent sur la réduction de 20 % des émissions de gaz à effet de serre par rapport à 1990, l’amélioration de 20% de l’efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables à hauteur de 23% de la consommation d’énergie finale. Au niveau national, depuis la loi POPE (Programme fixant les Orientations de la Politique Énergétique) du 13 juillet 2005, repris dans la loi du 03 août 2009 de programmation relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’Environnement, l’enjeu est de diviser par 4 les émissions de GES entre 1990 et 2050 pour contenir l’augmentation de température à 2°C à cette échéance. En région, le Schéma Régional Climat Air Energie, approuvé en avril 2014, vise à l’horizon 2020, la réduction des consommations d’énergie de 30 %, la réduction des émissions de gaz à effet de serre de 32 % par rapport à 2005, l’augmentation de la part des énergies renouvelables à hauteur de 29 % dans la production d’énergie finale en 2020. Ces grandes orientations sont déclinées au niveau territorial par les plans climat énergie territoriaux, qui définissent les objectifs stratégiques des collectivités pour lutter efficacement contre le réchauffement climatique et s’y adapter. Ils proposent un programme d’actions afin notamment d’améliorer l’efficacité énergétique.

LIRE LA SUITE

 
 
Une meilleure connaissance de la consommation d'énergie primaire régionale

La réalisation des derniers bilans (données relatives à l'année 2012) a été pour l'OREGES Rhône-Alpes l'occasion de préciser la consommation d'énergie à des fins non-énergétiques (du pétrole pour la réalisation de plastiques, du gaz pour la production d'engrais, etc...) et la consommation de la "branche énergie", c'est-à-dire des producteurs et des transformateurs d'énergie. La consommation de la "branche énergie" de l'industrie en Rhône-Alpes est de 1 013 ktep en 2012, le reste du secteur "industrie" représentant 2 533 ktep.

Les données mises à disposition des territoires, par les profils énergie-climat de territoire, ou les tableaux de données présentent les consommations d'énergie finale du territoire. Ils excluent donc les consommations de la "branche énergie".

 
à l'initiative de :
structures techniques / opérateurs :